La Foire du Midi VS Bruxelles-les-Bains

Chers amis, chers futurs amis, chère Bruxelles,

En ce dimanche estival, j’ai décidé de vous parler de deux évènements importants à Bruxelles durant l’été et de comparer l’incomparable : la Foire du Midi et Bruxelles-les-Bains ! Alors que la première ouvrira ses portes le 14 juillet prochain, le deuxième accueille déjà ses premiers visiteurs depuis vendredi… Alors que la première a plus de 100 ans, le deuxième souffle ses 10 bougies… Alors que la première n’est pas toujours vue d’un très bon œil, le deuxième est hype et branché… Cependant, quoiqu’on en pense et quoiqu’on en dise, il s’agit de deux évènements fondamentalement bruxellois.

Depuis 1880, la Foire du Midi a lieu chaque année sur le boulevard du Midi. A l’époque, le Conseil communal de la ville avait décidé de réunir les trois kermesses qui se déroulaient à la Grand’Place, à la place des Martyrs et au Marché-aux-Grains, durant la même période. Depuis, la Foire du Midi est devenue la plus importante fête foraine bruxelloise, ouvrant traditionnellement ses portes le premier weekend avant le Fête Nationale du 21 juillet pour un peu plus d’un mois. Imaginez-vous, à la fin du 19ème siècle, vous baladant entre les vieux carrousels à vapeur et les baraques de lutteurs ou croisant une diseuse de bonne aventure… Aujourd’hui, la foire d’antan a fait place aux technologies modernes : montagnes russes et maisons hantées, sans oublier la fameuse grande roue qui permet de surplomber la ville.

En comparaison, Bruxelles-les-Bains est encore un p’tit ket parmi les évènements bruxellois ! Depuis 10 ans tout pile, les berges du Canal de Bruxelles prennent des airs de plages durant environ un mois, de la mi-juillet à la mi-août, quai des Péniches. Quelques paillotes, des palmiers, des transats, des jets d’eau, 3000 tonnes de sable venus en direct de la mer du Nord, des cocktails, des barbecues et un rayon de soleil (si on a de la chance !) donnent illusion aux Bruxellois d’être en vacances le temps d’une après-midi ou d’une soirée, sans compter les concerts, les tournois de pétanques et les apéros sur le dancefloor de la Croisetteke.

Au premier abord, ces deux évènements n’ont pas grand-chose en commun et pourtant… D’abord on y mange, mal, certes, mais avec les doigts et au gré de nos envies… Rien de plus délicieux donc ! Que ce soit une petite brochette qui vient de passer sur le grill, des caracoles (pas pour moi, merci !), des churros, un hot-dog (qui sera « brésilien » à Bruxelles-les-Bains !) ou des croustillons, on régresse complètement et on partage généralement un cornet entre amis. Ensuite, on y va entouré(e) : la Foire du Midi et Bruxelles-les-Bains sont des occasions de rencontres, conviviales, improvisées, pleines de charme ! Pour de nombreux bruxellois, la sortie en famille à la Foire du Midi durant l’été est une institution. Et quel plaisir de voir les plus petits attaquer un château de sable en pleine ville… Et puis surtout, durant quelques heures, que ce soit en buvant une Caïpirinha les pieds nus dans le sable au soleil couchant, ou en se cognant contre la vitre du labyrinthe dans un bruit effrayant (je suis une grande spécialiste !), on oublie qu’on passe l’été en ville, que les vacances ne sont pas prévues avant longtemps, qu’on travaille demain et on se dit que rien ne vaut Bruxelles l’été… N’êtes-vous pas d’accord ?

Cette année, la ville nous propose l’exposition « Tournez Manèges. La Foire du Midi au fil du temps » (à la Maison du Folklore et des Traditions), réunissant affiches originales, manèges miniatures, photos, etc., de quoi nous replonger au siècle dernier ! Tandis que de son côté, Bruxelles-les-Bains proposent de nouvelles activités comme l’indiaca, un nouveau sport qui rejoint l’incontournable beach volley.

A très bientôt pour une petite balade dans Bruxelles,

Virginie

POUR COMMENTER UN ARTICLE,
RENDEZ-VOUS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK

Laissez un commentaire